La nombroscopie ?

A ne pas confondre avec la numérologie !

La nombroscopie c’est l’expression de notre inconscient par l’expression arbitraire d’un nombre. Si spontanément vous me dites : 12 503, ce nombre est le langage exprimé par votre inconscient, traduit par la Nombroscopie. Quand à l’interprétation, elle vous appartient.

Freud et Jung déjà disaient qu’exprimer des nombres au hasard ne relevait pas du tout du hasard mais constituait un langage :

« Quand on demande à un sujet de dire arbitrairement un chiffre, on constate que son choix est rigoureusement déterminé par une préoccupation personnelle. Cela confirme l’existence d’un déterminisme psychique » Freud, psychologie de la vie quotidienne, croyance au hasard et superstition (1901-1904).

« Les nombres naturels, d’un point de vue psychologique, sont certainement des représentations archétypiques, car nous sommes obligés d’y penser suivant un chemin déterminé. Il est évident que les nombres sont des produits spontanés et autonomes de l’inconscient. Le hasard du tirage est une façon d’établir une relation avec l’inconscient du consultant et son environnement cosmique » C.G.Jung,  L’homme et les symboles.

Quant aux praticiens de l’hypnose, comme Erickson, ils insistaient sur le fait que l’inconscient était une force positive, qui incitait la personne à agir au mieux de ses intérêts.

Ces praticiens avaient donc tendance à conseiller de laisser l’inconscient s’exprimer librement dans l’existence de quelqu’un.

La Nombrologie est une conception de Claude De Milleville auprès de qui j’ai étudié la méthode pendant plus de 3 ans et plusieurs séminaires.

« En nous exprimant dans le langage universel des nombres, nous faisons plus qu’énoncer spontanément les problèmes qui nous préoccupent. Nous proposons aussi les solutions que nous savons intimement pouvoir y apporter. Car personne ne sait mieux que nous ce qui est bon pour nous. Le langage des nombres n’a pas de limite, tandis que le langage parlé est totalement conditionné par notre pays, notre éducation, etc. » Claude de Milleville, Le secret des nombres - connaissance de soi et écoute de l’autre.

Nous retrouvons d’ailleurs cette trace de langage dans certaines expressions populaires : se mettre sur son 31, il est habillé à la 6-4-2, tourner 7 fois sa langue dans sa bouche, en voir 36 chandelles, je suis au 36ème dessous, jamais 2 sans 3, etc.

C’est aussi un art de vivre, un guide pour mieux vivre. C’est la loi de la vie.

Dans la Nombrologie, la symbolique du tarot est la première étape ; c’est toute cette symbolique qui sera alors transposée dans les nombres composés eux-mêmes de chiffres entre 1 et 22. C’est la loi de la vie, les 7 pas vers la connaissance.

Qu’est-ce que l’inconscient ?Les 7 arbres de la connaissance

Les commentaires sont fermés.